Picanol étonnamment au sommet de la création de valeur

Value Creation Awards |Posté à 1 octobre 2020 par Petrick Step

Chaque année, le gestionnaire d'actifs indépendant Value Square réalise une étude sur la création de valeur à long terme des sociétés belges cotées en bourse. Melexis a longtemps dominé cette liste, mais cette année, Picanol arrive soudainement en tête

Value Square ne jure que par une approche traditionnelle où la valeur intrinsèque de l'entreprise passe en premier. En tant qu'investisseur, il compare ces résultats avec le cours de l'action de la société en bourse. "Si le prix est inférieur à notre estimation de la valeur intrinsèque, nous achetons. Si le prix est plus élevé, nous vendons. C'est essentiellement de cela qu'il s'agit", explique Petrick Step, directeur commercial de Value Square.

À la Buffett

Le gestionnaire d'actifs établit explicitement un lien avec le célèbre Berkshire Hathaway du super investisseur Warren Buffett. Leur approche est donc la même, même si l'on constate que les collègues américains investissent de plus en plus dans des entreprises qui ne sont pas cotées en bourse. "En tout état de cause, nous avons la même préférence pour les entreprises familiales ou les entreprises ayant un actionnaire de référence important. Ces entrepreneurs sont plus prudents dans l'optique de résultats à long terme. En moyenne, ces entreprises familiales obtiennent un rendement supplémentaire de 2 à 3 % grâce à nos analyses", déclare Patrick Millecam, DSI et co-fondateur de Value Square et auteur de l'étude annuelle.

Petrick Step : "Et il semble aussi qu'ils gèrent mieux les crises comme celle qui sévit actuellement avec COVID-19. Ils ont généralement un volant de liquidités plus important (+30%) et moins de dettes (-30%) que les autres organisations. Ils sont donc mieux à même d'absorber ces grands chocs".

"Nous avons au moins la même préférence pour les entreprises familiales ou les entreprises ayant un actionnaire de référence important".

Un retournement de situation en dix ans

Le groupe Picanol de Luc Tack est donc très apprécié des analystes de Value Square et cette fois-ci, il ne fait que briser l'hégémonie de Melexis en matière de création de valeur sur une période de dix ans. "Picanol était dans une fosse très profonde il y a dix ans. L'ensemble du secteur textile a subi un énorme revers, l'entreprise était accablée de nombreuses dettes, il y a eu une lutte interne entre les actionnaires familiaux. Luc Tack était déjà actionnaire à l'époque et a sauvé la société grâce à une augmentation de capital qui lui a également permis d'en prendre le contrôle. Il a ensuite restructuré l'entreprise et 20 % du personnel a perdu son emploi. Mais après cela, la société a renaît de ses cendres comme un phénix. Picanol a évolué vers une rentabilité structurelle. Elle avait également des filiales très performantes comme la fonderie Proferro et Psicontrol, un fabricant de contrôle de machines. L'entreprise a généré tellement de liquidités qu'elle a pu rechercher de nouveaux investissements en vue d'une plus grande diversification.

Cette opération a été suivie par l'acquisition de la participation majoritaire dans Tessenderlo. Là aussi, Luc Tack a agi de manière similaire : réduction des coûts inutiles, investissement dans les activités les plus prometteuses, remise à neuf de l'appareil de production, le tout financé par une augmentation de capital, qui a également renforcé le bilan", explique Patrick Millecam.

Source

Tekst: Peter Ooms I Foto: GF

p. 20 • augustus-september • ondernemen 2020 • ETION

Téléchargements joints

ETION September 2020Téléchargez

Vous êtes intéressé(e) par nos services ?

Value Square vous propose des services de gestion discrétionnaire, de gestion conseil, de gestion de fonds et de gestion institutionnelle. Consultez notre page des services.
[{"image":"media\/bg\/3409-balloon_crop.jpg","quote":"People calculate too much and think too little","quote_author":"Charles T. Munger","quote_author_location":"","quote_style":"light"}]